L'aMour

from by Vézir

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

lyrics

L'AMOUR

Ok… j’brise mon plus grand tabou
J’vais vous parler d’amour…

J’ai une relation conflictuelle avec l’amour
Je vous l’avoue
On est pas au même diapason
Je suis rebelle à ses détours, tout en lui tendant l’aut’ joue
Lui me nargue et m’interpelle, mais moi, j’mélange tout
Pis si j’reste sourde à ses appels ben…
La vie a comme… pus d’goût!

C’est dur à démêler tout ça…
C’est sur que j’aime l’amour
L’amour, c’est ma raison de vivre, d’exister!
J’maintiens qu’ça devrait être ça, l’moteur qui fait tourner l’humanité
Traitez-moi d’quétaine si vous voulez, vous m’f’rez pas changer d’idée!

En faitte, j’suis amoureuse de la vie
Ça doit être pour ça qu’y’a pus d’place pour personne…
J’veux trop suivre mes instincts, mes envies…
Ça fait d’moi une osti d’fuckée hors normes
Pis ça ben, c’pas facile avec les hommes!!!

Je suis éprise de liberté, définitivement
J’peux pas supporter l’idée d’être enchaînée
Ça m’fait bad tripper
Pis j’peux pas voir le ‘couple’ autrement que comme
Une grosse cage aux barreaux … même pas dorés!
En acier-trempé-forgé-shiné-renforcé ak du grillage soudé
Pis des pi-pics par en-d’dans
Pis à peine assez place pour respirer

Mon bug, j’pense qu’y’é dans ma façon de concevoir tout ça…
Dès l’enfance, on nous étale des modèles
Qui nous coupent les ailes au profit des apparences :
Y’a déjà un schéma pour nos envies… un croquis de Destin
Un chemin préétabli pour les nouveaux amoureux
Qui tue le feu de la passion, petit peu par petit peu…

Hey! Vite!! Faut s’caser, acheter une maison, faire des bébés
Avoir une grosse télévision, pis une carrière du tonnerre
Pis un chien! Pis un VR comme cerise sur le sundae!!

Nooooon! J’en veux pas!!
Pas de relations stéréotypées…
Comme si l’amour pouvait être règlementée!!
… Franchement, c’est quoi l’idée??

M’semble qu’on nous rentre dans tête à coups d’marteau
Des principes qui deviennent des idéaux
Sans même qu’on prenne le temps d’y réfléchir

On attrape le désir au lasso,
On court l’enfermer dans une cour barrée à double tour
Pour lui faire la cour… on l’apprivoise et le domestique
Puis, on se questionne lorsqu’il perd de sa saveur et nous pique…
On enligne les reproches, et endure, et endure…
Jusqu’au point de rupture, et pis on s’quitte
Et on r’commence, encore et toujours la même chose, mais ailleurs…
D’l’autr’ bord d’la clôture, dans une aut’cour

On s’aime, libres et sauvages
Mais on ne sait résister à l’attrait du pâturage
La routine nous retient en otage dans ses rouages

J’crois en l’amour… mais j’ai une dent contre lui!
On s’perd à vouloir plaire à tous prix
Pour être à deux, on se sacrifie à coups de faux semblants
Qui tombent forcément avec le temps
Pour nous laisser désillusionnés…
L’autre devient persécuteur; nous, persécutés…
Les barrières érigées pour protéger notre bulle de bonheur
Commencent à nous étouffer

J’crois en l’amour… mais j’y en veux là!
Y’é en constant conflit avec l’authenticité!
Y traîne son bagage de jalousie, de possessivité
De contrôle, de peurs, de projection d’peurs
De dépendances, de doutes, de questionnements…
Un langage de rôles, de routes, de détournements, de retournements
De manques à combler, d’attentes à remplir…
… d’avenir… de fusion….

Moi, j’veux flotter au gré de mes intensités!
Dériver sans directions ni conditions, selon mon bon vouloir
Me laisser aspirer par des tourbillons d’imprévus
Planer sur les sensations, connaître l’inconnu, tout voir!

J’veux parler de présent intense à l’inconditionnel
D’acceptation, de partage, de liberté, de respect…
De confiance mutuelle
De vivre et laissez-vivre sans restrictions
D’émotions sans lendemain qui se renouvellent à chaque matin
Sans craintes pour demain, ni question pour hier…

En fait… j’t’une solitaire…
J’veux pus faire de concessions
Ça goûte trop amer, ça coûte trop cher…
J’ai trouvé ma vocation : ma priorité, c’pas d’former une union…
J’veux pas de sécurité, de stabilité… j’vise la bohème!!
Personne à m’préoccuper
Pas d’danger d’blesser ou d’faire d’la peine à des gens qu’j’aime

J’y ai goûté à misère
Ça m’a forgé l’caractère, à défaut d’m’achever
Astheure, ça m’prend pus à tous prix quelqu’un à mes côtés…

Si c’est pas l’summum de l’Absolu, moi j’reste dans mon coin
J’veux pas m’contenter de moins!

J’t’une solitaire, c’est tout!
J’pense que c’genre d’amour-là, c’pas faitte pour moi
J’vais rester célibataire,
Me concentrer su’l restant d’l’Univers
Pis oublier l’Amour avec un grand A
Woilà!

credits

from Boombizap, released June 23, 2014
Paroles: Vézir
Beats: Smilé Smahh
Enregistré/ mixé/ masterisé: Studio Quai #6

tags

license

all rights reserved

about

Vézir Montreal, Québec

Fille funky au coeur bohème, poète-vagabonde de la vie, artiste de la parole engagée à saveur exotique... Avec son amour irrassasiable de la Nature, de ses semblables et des plaisirs de la vie, Vézir c'est une plongée utopique vers le potentiel humain qui sommeille en toi. ... more

contact / help

Contact Vézir

Streaming and
Download help